Rennes. Deux églises fracturées, la série de dégradations continue en Bretagne


27 novembre 2019

Les églises de Bretagne encore et toujours cibles d’actes de vandalisme. Cette fois, ce sont deux édifices de Rennes qui ont été visés.

Rennes : églises fracturées et dégradations

Le patrimoine religieux breton souffre. Nouvel épisode de ce climat inquiétant, deux églises de Rennes ont été fracturées dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 novembre. En l’église Notre-Dame-en-Saint-Melaine tout d’abord, une porte située côté parc du Thabor a été forcée au pied de biche. Les malfaiteurs s’en sont également pris à un tronc à offrandes contenant parfois de l’argent.

Ce sont les bénévoles de la paroisse, en se rendant dans l’édifice pour y faire le ménage lundi matin, qui ont constaté les dégâts. Lesquels ont aussi été constatés par la police rennaise avant que les techniciens municipaux ne se chargent de réparer la porte puisque l’église Notre-Dame-en-Saint-Melaine appartient à la ville de Rennes.

Durant cette même nuit, un autre édifice, la basilique Saint-Sauveur, a vu sa porte latérale fracturée. Avec, là encore, un tronc à offrandes pris pour cible…

Bretagne, terre de profanations ?

Ces actes recensés à Rennes sont malheureusement très loin d’être isolés. Et viennent s’ajouter à une liste déjà longue en Bretagne. En juillet dernier, nous relations le pillage de l’église de Corlay, dans le sud-ouest des Côtes d’Armor.

Pas la première église victime de vandalisme dans le département :

En février 2019, les Côtes d’Armor connurent déjà une série de cambriolages dans les églises de Plélo, de Saint-Quay-Portrieux, d’Uzel et de Merdrignac. Dans un silence des responsables politiques et des autorités déjà assourdissant à l’époque… Chez les fidèles, c’est surtout le sentiment d’impuissance qui prédomine face à ces attaques répétées contre les églises. 

AK

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Pymouss) (Basilique Saint-Sauveur de Rennes)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article