Quimperlé. Des citoyens descendent dans la rue contre l’accueil de migrants


16 septembre 2019

Ce samedi 14 septembre à 14h à Quimperlé environ 50 personnes étaient réunies place Charles de Gaulle. Venus d’Arzano, de Quimperlé et des environs mais aussi de Lorient et plus globalement de tout le Morbihan.

Tous fermement opposés à l’ouverture d’un Centre d’accueil et d’orientation pour 40 jeunes hommes majeurs d’Afrique subsaharienne à Arzano, et plus globalement contre l’ouverture de centres d’accueil pour demandeurs d’asile, en Bretagne ou ailleurs.

Plusieurs élus locaux et régionaux, essentiellement du Rassemblement national notamment se sont rendus à ce rassemblement ainsi que des membres de Résistance Républicaine et de Riposte Laïque, Christine Tasin et Pierre Cassen.

Après un mot de bienvenue, la présidente de l’association Arzano au CAO, Aude de Penfentenyo, a rappelé l’historique de ce projet préfectoral contre lequel cette association lutte depuis 1 an.

« Après la réunion publique du 15 octobre 2018 retracée dans nos colonnes grâce à la vidéo et les différentes étapes qui ont jalonné l’année : offre d’emploi du mois de novembre 2018, annonce en janvier 2019 par la maire d’Arzano de l’arrivée imminente des « réfugiés » puis une réunion en avril 2019 où certains élus étaient présent (Anne Borry maire d’Arzano, Erwan Balanant, député de la majorité) il en était ressorti qu’un blocage administratif et juridique empêchait la suite du projet.

Il n’en reste pas moins qu’avec la période hivernale qui approche le risque d’ouverture s’accroît et l’association souhaitait démontrer sa ferme opposition et sa détermination aux pouvoirs publics.»

La parole a ensuite été donnée à Pierre Couedelo qui a rappelé les raisons profondes de l’opposition à cet accueil de migrants, que ce soit la sécurité, le coût de l’accueil, la différence de culture ou même l’éthique quant au trafic de ces personnes en situation irrégulière.

L’association a annoncé qu’elle avait un projet de logement à loyer modéré intergénérationnel avec espace de travail, valorisation du jardin, zone de stockage, pour un budget prévisionnel équilibré.

La manifestation était déclarée, et s’est déroulée dans le calme, sous l’oeil vigilant des gendarmes de Quimperlé.

YV

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article